Rechercher
  • Natacha Giger-Janski

L'ENIGMATIQUE INVENTION n°011 : la réponse

Dernière mise à jour : sept. 27


Je pense que vous avez sans difficulté identifié un objet destiné à être porté sur la tête. La forme d'un casque se devine effectivement assez facilement. Mais à quoi ce couvre-chef réticulé peut il bien servir ?


L'invention illustrée appartient au domaine technique des pansements pour des plaies du corps d'un patient humain ou animal. En particulier, il s'agit d'un pansement amélioré pour minimiser le gonflement postopératoire ou pour contrôler la perte de sang des plaies. Les complications sont ainsi réduites, et la guérison favorisée.


La figure 5 représente en particulier un deuxième mode de réalisation de l'invention, avec un pansement (100) prenant la forme d'un pansement pour la tête.


Dans le document EP2293749A1, l'invention est également décrite sous un premier mode de réalisation, illustré en figure 1, pouvant être par exemple appliqué sur un bras d'un patient comme montré en figure 2. La figure 3 montre une coupe AA du pansement selon l'invention représentée en figure1.


L'invention proposée est un pansement 10 comprenant une enceinte étanche 12 qui comporte au moins un compartiment 14, une pluralité de structures en forme de piliers espacées 16 et des moyens pour évacuer l'air du au moins un compartiment.


L'enceinte scellée 12 comprend deux couches de film 22, 24 scellées ensemble autour de leurs bords pour définir l'enceinte scellée 12.


La pluralité de structures en forme de piliers espacées 16 est positionnées à l'intérieur du au moins un compartiment 14.




Les structures en forme de pilier 16 sont de forme sensiblement cylindrique et sont reliées à une structure voisine au moyen d'un élément de connexion 26. Dans les modes de réalisation illustrés, les piliers 16 et les éléments de connexion 26 définissent une structure en forme de treillis.


En évacuant l'air du compartiment, l'invention permet une réduction de la distance entre au moins deux des structures en forme de pilier, ce qui a pour effet de réduire la longueur totale du pansement. Cette longueur totale réduite permet au pansement selon l'invention, lorsqu'il est mis en oeuvre sur une plaie, d'exercer une pression sur ladite plaie, limitant ainsi la quantité de gonflement qui peut se produire.


Ainsi, la forme réticulée revendiquée pour ce dispositif a bien un intérêt technique, et n'est pas esthétique. Les brevets couvrent des solutions techniques. Si vous souhaitez protéger l'apparence d'un produit, tournez-vous vers la protection par les dessins et modèles (et/ou le droit d'auteur).


Le pansement 100 pour la tête, montré en figure 5, comprend une partie couvre-chef 102 et une partie cadre 104 pour fixer le pansement à la tête d'un patient. La partie cadre 104 comprend une bande de fixation 106 pour fixer le pansement 100 à la tête d'un patient et une paire d'éléments de retenue 114 positionnés sur les côtés opposés du pansement 100 et situés de manière à être positionné de chaque côté de la tête d'un patient lorsqu'il est porté. La partie cadre 104 comprend en outre des moyens pour ajuster la longueur active de la bande de fixation 106. Le moyen de réglage avant est un mécanisme à cliquet et à cliquet 110 couplé à une première extrémité des deux éléments de bande 108. Le mécanisme à cliquet et à cliquet 110, comprend un bouton 126 permettant de régler la bande de fixation 106.

Les moyens pour évacuer l'air du compartiment, qui se présentent sous la forme d'une soupape de décompression à clapet anti-retour ne sont pas représentés.


Source : adapté du document EP2293749A1

https://worldwide.espacenet.com/patent/search?q=pn%3DEP2293749A1

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout