Rechercher
  • Natacha Giger-Janski

État de l'art


Quel que soit son domaine d'activité, une personne qui cherche à lancer son entreprise ne se contente pas de ses connaissances et de ses acquis.


Chercher, recenser, sonder ce qu'il se fait, ce qui se vend, interagir avec les acteurs du marché... sont des actions essentielles.



Identifier les inventions de son domaine d'activité fait partie des bases indispensable pour ceux qui évoluent ou souhaitent évoluer dans un contexte "technique". Ce type de recherche a un grand pouvoir informatif et apporte toujours de la valeur et donne des pistes de développement. Cependant, l'exercice n'est pas intuitif et cela peut vite devenir chronophage.



Et si je vous aidais à gagner du temps, pour que vous puissiez vous concentrer sur vos développements tech ? Pour cela, deux options : confiez-moi vos recherches d'art antérieur, ou apprenez à prendre la main et à être efficace. Cela fait partie de la méthode que je vous transmettrais dans l'Atelier de novo.


La liste d'attente est ouverte ! https://www.brevetarium.fr/atelier-de-novo


Note : D'après la CBE et l'EPO, l'état de l'art (ou état de la technique) correspond à tout ce qui a été rendu accessible au public avant la date de dépôt de la demande de brevet considérée.

L'état de l'art peut prendre la forme d'une description écrite ou orale, d'un usage ou de tout autre moyen. Il comprend aussi le contenu de demandes de brevet européen telles qu'elles ont été déposées et qui ont une date de dépôt antérieure à la date de dépôt de la demande de brevet considérée, publiées à cette date ou à une date postérieure.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout